Sortie d'Ubuntu 11.04 ( The Natty Narwhal )

Écrit par Philippe VERHAEGHE

Ubuntu 11.04 (nom de code : The Natty Narwhal) sortie ce jour, est la quatorzième version d'Ubuntu. Son développement s'est échelonné sur six mois, jusqu'à sa publication en tant que version stable le 28 avril 2011. En tant que version intermédiaire (située entre deux versions LTS), elle profitera de mises à jour de sécurité pendant une durée de 18 mois, soit jusqu'en octobre 2012.

 

unity_3

Changements apportés depuis la version précédente

Unity : interface par défaut... pour les postes de travail !

L'environnement de travail Unity avait fait ses débuts dans la précédente version d'Ubuntu en tant qu'interface privilégiée pour les netbooks, les ordinateurs à petits écrans. Avec Ubuntu 11.04, Unity est développé davantage pour devenir aussi l'interface principale pour les postes de travail. De gros travaux d'optimisation ont été apportés (passage du gestionnaire de fenêtres Mutter à Compiz, par exemple), et une attention particulière est apportée à la manière de gérer les fichiers et dossiers. Unity est activé par défaut dans les ordinateurs disposant de pilotes graphiques capables de générer des effets 3D. Lorsque les pilotes ne sont pas installés ou ne possèdent pas cette capacité, l'interface habituelle de GNOME 2.x est utilisée.1)

Unity pour ordinateurs de bureau n'est pas un clone de la version pour netbook, mais plutôt une amélioration mixant plusieurs éléments : une barre de lanceurs des applications (Unity Launcher) remplaçant un tableau de bord unique listant les fenêtres ouvertes, un contrôle interactif (Dash) qui remplace les menus de raccourcis et App Menu qui déplace les barres de menus des applications dans le tableau de bord supérieur, pour une utilisation plus efficace de l'espace de travail.

La zone de notifications, où viennent se loger certains boutons d'applications réduites près de l'horloge, n'est pratiquement plus utilisée. L'accent est mis sur les indicateurs (app indicators), ces menus contextuels basés selon l'utilité (comme le menu de son) qui ont commencé à apparaître dès Ubuntu 10.04 LTS. Les indicateurs actuels sont davantage peuplés et de nouveaux indicateurs font leur apparition, tels que l'indicateur de réseau.

Logithèque Ubuntu : avec des critiques et des évaluations

La Logithèque Ubuntu permet désormais aux utilisateurs de lire et soumettre des critiques à propos des applications disponibles, ainsi que de leur donner une note. Cette évolution longuement attendue aidera les utilisateurs d'Ubuntu à découvrir des logiciels de qualité parmi la multitude des applications présentes dans la Logithèque.

Le mécanisme d'évaluation repose sur trois axes :

la Logithèque elle-même, pour afficher les évaluations des autres utilisateurs et enregistrer ses propres critiques ;

le service Ubuntu Single Sign-On (USSO) – le même identifiant qu'utilisé avec Ubuntu One –, pour identifier les utilisateurs soumettant des évaluations ;

un serveur de stockage dans Internet, pour contenir et publier l'ensemble des évaluations reçues des utilisateurs.

De manière optionnelle, les utilisateurs peuvent aussi partager leurs évaluations vers les réseaux sociaux auxquels ils sont inscrits grâce à l'intégration du client de réseaux sociaux Gwibber. Le système d'évaluation fonctionne sensiblement de la même manière que dans Android Market, avec la possibilité de rapporter des critiques offensantes ou inappropriées.

Test d'applications sans installation

Toujours de manière optionnelle, l'administrateur peut installer un greffon supplémentaire, WebLive, permettant de tester une application sans installation. Ce greffon ajoute un bouton Test drive sous la capture d'écran des principales applications disponibles dans la Logithèque Ubuntu. Lorsque pressé, après quelques secondes de chargement, une fenêtre s'ouvre avec l'application concernée, qui s'exécute à distance dans un serveur distant, sans que l'application soit installée localement.

Logiciels par défaut : des maintiens et des nouveautés

Ubuntu pour postes de travail / pour netbooks

L'environnement de bureau GNOME 2.32 et ses logiciels mis à jour. L'interface par défaut, constituée de Gnome-Panel, est toutefois remplacée par Unity; l'interface classique reste disponible sous l'appellation Ubuntu classique (tapez "connexion" sur la ligne de recherche et ouvrir le module "Fenêtre de connexion" et modifier en connaissance);

Banshee remplace le lecteur de musique Rhythmbox en tant que lecteur par défaut ;

LibreOffice remplace OpenOffice.org en tant que suite bureautique ;

Firefox 4.0 devient le navigateur Web par défaut ;

Le client d'affichage distant Remmina remplacera Terminal Server Client.

Kubuntu

L'environnement de bureau KDE 4.6 et ses applications mises à jour ;

Le framework multimédia Phonon utilise désormais le système multimédia GStreamer, afin d'être cohérent avec les autres variantes de la famille Ubuntu et pour un développement facilité de greffons pour les navigateurs Web (en prévision de HTML5) et les lecteurs multimédias ;

Une compilation de jeux de cartes (solitaires), KPatience, est inclus dans le CD-ROM de Kubuntu;

Un nouveau module de sélection de langue est proposé;

Le gestionnaire de fichiers Dolphin inclut désormais un onglet pour configurer facilement le partage de dossiers à travers un réseau local;

Le service de stockage à distance OwnCloud est mis en paquets et installable dans cette mouture de Kubuntu.

Xubuntu

L'environnement de bureau Xfce 4.8 et ses applications mises à jour;

Un nouveau thème, GreyBird;

Les menus de Xfce 4.8 sont désormais modifiables avec n'importe quel éditeur de menu compatible avec la norme FreeDesktop.org. L'éditeur suggéré est Alacarte;

Gmusicbrowser remplace Exaile en tant que lecteur audio par défaut.

Edubuntu

LibreCad remplace QCad en tant que logiciel de dessin assisté par ordinateur;

Des nouvelles applications sont proposées: Pencil, Geogebra, Calibre, Freemind et Stellarium.


Cette article est un résumé de l'annonce officielle trouvée sur Ubuntu-fr. Vous pouvez lire l'intégralité ICI

 

Catégorie :